French Chinese (Simplified) Dutch English Hindi Italian Portuguese Spanish

Salon International du Tourisme et de l’Hôtellerie de Ouagadougou (S.I.T.H.O)

12e SITHO : Des journalistes donnent le top départ du tourisme interne

2En prélude à la 12e édition du Salon international du tourisme et de l’hôtellerie de Ouagadougou (SITHO), qui se tient du 28 septembre au 1er octobre 2017, l’Office National du Tourisme Burkinabè (ONTB) a organisé un voyage de presse les 26 et 27 septembre 2017 dans la région du Centre-Ouest.


C’est dans la partie Centre-Ouest du Burkina Faso que des journalistes se sont adonnés à la pratique du tourisme interne, en conformité avec le thème de cette année « Tourisme interne : enjeux et défis ». Une région qui regorge d’énormes potentialités touristiques à valoriser et à promouvoir. La promotion du tourisme interne passe aussi et surtout par les médias. Plusieurs sites touristiques ont été ainsi visités dont la mare aux crocodiles sacrés de Sabou, village situé à une trentaine de kilomètres de Ouagadougou. Selon l'histoire, ce serait lors d'une partie de chasse qu'un des descendants du fondateur de Sabou , pris de soif, se tombé dans le coma. Un crocodile lui sauvera la vie en humectant ses lèvres d’eau avec sa queue. Revenu à lui et une fois de retour en famille, il aurait invité toute sa descendance à vénérer les crocodiles. Dès lors les crocodiles auraient incarné les âmes des habitants. Les crocodiles sacrés seraient venus de « Bè», un village situé à environ 5km de la mare. Pour rapprocher les crocodiles de Sabou, Naaba Yemdé, alors roi, aurait mobilisé la population pour construire la mare à la main. Quand il y a eu abondamment d’eau dans la mare, les familles incarnées 1dans les crocodiles auraient demandé à Naaba Yemdé de déplacer les reptiles dans la nouvelle mare. Leur déplacement aurait nécessité des sacrifices rituels et depuis ils y demeurent. Les crocodiles de Bazoulé ont une particularité, car en cas de danger, ils préviennent les habitants en émettant des cris que seuls les initiés comprennent la signification. Aussi, ils se nourrissent de poissons, des chèvres, des poulets,etc. Ils ne s’en prennent jamais ni aux habitants du village, ni aux touristes. Le plus âgé de ces crocodiles est une femelle de plus de 100 ans. Pour les faire sortir de l’eau, les propriétaires de la mare leur offrent des poulets. Certaines personnes y viennent pour des sacrifices et d’autres pour des promesses afin de voir aboutir leurs projets et y reviennent offrir des présents en cas de satisfaction. Durant la traversée, d’autres richesses ont été visitées, à savoir le palais du canton de Lallé, l’habitat traditionnel Nuni, le musée ethnographique DA-DO, l’ex- palais du président Maurice Yaméogo , premier chef d’Etat de la Haute volta(Burkina Faso), le musée Rayimi d’Issouka et la miellerie API-SAVANA.


Boudsida Justin Konkobo


Légende :
Crédit photo : ph R.ZOERINGRE
LEGENDE
Photo 1 : Le guide faisant sortir un crocodile de la mare.
Photo 2 : Le plus âgé des sauriens a au moins 100 ans.

 

Meilleurs Exposants

Newsletter

Sponsors & Partenaires

Vidéos

Nos Contacts

Secrétariat Exécutif du SITHO:  Siège ONTB: 4ème Etage Immeuble LONAB 
Adresse postale: 01 BP 1311 Ouagadougou 01
Tel : 226 25 31 19 59/60    
E.mail : This email address is being protected from spambots. You need JavaScript enabled to view it.
Site web : www.ontb.bf / www.sitho.bf